Le pilotage de la liquidité, enjeu majeur pour l'entreprise, doit être géré comme un projet global, associant tous les responsables, opérationnels comme financiers *



« Profits are vanity, but cash is reality ».
La devise américaine traduit bien la réalité des préoccupations des entreprises. Sur le long terme, l'optimisation du cash flow est bien la préoccupation économique principale des entreprises. Elle est au carrefour de l'activation de leviers de performance opérationnelle multiples, à savoir la gestion du besoin en fonds de roulement, la gestion des investissements, le pilotage du résultat opérationnel. Outre les aspects de création de valeur économique, le pilotage du cash flow répond à un besoin vital pour l'entreprise, à savoir : le maintien de sa liquidité au risque de sa disparition.
Dans un contexte de marchés très volatils, l'actualisation de la visibilité sur les flux de trésorerie, à court terme, à quelques semaines ou mois et à 1 ou 2 années est donc essentielle. Aujourd'hui, si la gestion du cash, au jour le jour, est relativement bien maîtrisée, il n'en va pas de même des prévisions de flux, en raison des incertitudes sur le niveau d'activité de l'entreprise.
Face à cette situation, il existe trois réponses :

Un outil de prévision simple
La première est de se doter d'un « modèle-outil simple » permettant de faire vivre des scenarii actualisables à la demande en fonction des paramètres associés aux leviers d'action, tels que le niveau de chiffres d'affaires par segment de marché, le niveau des investissements, les délais de paiement des clients, le niveau des stocks et encours, le glissement de la masse salarial, etc. L'actualisation régulière des prévisions permet d'ajuster au plus fin la structure des financements et de lancer des plans d'action correctifs sur les paramètres en dérive comme par exemple des composantes du besoin en fonds de roulement.  C'est ainsi que des actions urgentes peuvent être lancées sur la réduction du niveau des stocks ou sur les délais de paiement des clients...La mise en place d'un outil simple de prévision de flux est d'une grande aide pour les opérationnels concernés.

Un enjeu partagé
La seconde est de sensibiliser l'ensemble des managers de l'entreprise à la consommation de capitaux. Tous sont concernés, comptables gestionnaires des tiers, logisticiens responsables des stocks, commerciaux négociant des délais de paiement, acheteurs dans leurs négociation ave les fournisseurs...Il est efficace, l'expérience le prouve, de les motiver par des systèmes de bonus associés à des indicateurs de performance sur lesquels ils peuvent, effectivement, agir (principe de contrôlabilité). Par exemple, un manager commercial doit se voir affecter un indicateur mesurant les délais de paiement négociés avec ses clients.

Un pilotage par les objectifs
La troisième a trait à la transversalité des actions qui exige la mise en place de processus de pilotage ad hoc. Par exemple, un objectif de réduction des stocks et encours implique les commerciaux pour leurs prévisions qui affecteront la production, la production/supply chain pour ce qui est des programmes de fabrication/approvisionnement, les approvisionnements/achats (S&OP= Sales & Operations Planning). L'expérience nous prouve que la mise en place de groupes de pilotage transversaux, travaillant sur les  grandes composantes du Besoin en fonds de roulement, génère un retour sur investissement très élevé.
En conclusion, le pilotage du cash, enjeu majeur pour l'entreprise,  doit être géré comme un projet global, associant tous les responsables opérationnels et financiers
 

Denis Molho et Dominique Piot
 
 * pour en savoir plus : Séminaire «  Maîtrise des flux de la trésorerie », Groupe Revue Fiduciaire – Du 03/05/2018 au 04/05/2018 et Du 27/09/2018 au 28/09/2018 - http://www.rfformation.com/formations/comptabilite/finance-d-entreprise/maitrise-des-flux-de-la-tresorerie

© Denis Molho DM EUROPEAN MANAGEMENT DME Performance.
Tous droits réservés
Pour plus d'information, envoyez un email à contact@dmeperformance.com ou visitez http://dmeperformance.fr/
DME Performance  - 4 Avenue de la Marne - 92600 Asnières sur Seine  - France  Tel : 01 47 94 57 21 Mob : 06 14 70 66 38